L’apport d’oméga 3 est un pilier essentiel pour gérer un excès de poids. Pourquoi ? Comment apporter ces oméga ?

Importance de l’oméga 3

Depuis les années 80, de nombreuses communications révèlent la découverte des oméga 3 et 6. L’oméga 6 est mis en avant et un apport plus important dans notre alimentation serait fortement conseillé.

Avec les années et les nouvelles compréhensions sur ces acides gras, le ratio oméga 6 / oméga 3 fait débat. Le ratio serait, actuellement trop en faveur des oméga 6. Le ratio devrait être de 4 à 5 en oméga 6 pour 1 oméga 3. Aujourd’hui, à cause de notre forte consommation de céréales et viandes, le ratio serait de 10 à 15.

Quels problèmes ces écarts posent-ils ?

Un mauvais équilibre pose de nombreux problèmes de santé liés au système immunitaire et sanguin. Par exemple, un excès d’oméga 3 favorise les saignements.

Dans la situation d’excès de poids, ces acides ont deux équilibres importants :

  • par leur interaction avec les hormones, les oméga 6 favorisent le stockage de graisse et les oméga 3 le déstockage
  • par leur interaction avec le système immunitaire, les oméga 6 favorisent les inflammations (réponse pour réparer les tissus par un afflux sanguin) et les oméga 3 ralentissent les effets inflammatoires.

Les études actuelles tendent à montrer de plus en plus d’associations entre l’obésité et les inflammations chroniques. Le rapport entre les deux n’est pas encore connu : il ne s’agit que de constatations. L’excès de tissus adipeux provoque des inflammations ou une inflammation chronique favorise la prise de poids. A l’heure actuelle, aucune de ces affirmations n’est prouvée ou expliquée.

On peut conclure que si vous êtes obèse, il y a de fortes chances que votre ratio soit trop en faveur des oméga 6. Votre corps stockerait facilement les apports caloriques en excès et votre système digestif ou vos tissus adipeux seraient sujets aux inflammations voire en inflammation chronique.

Apport d’oméga 3

Ces acides gras sont contenus dans les graisses animales et végétales.

Les huiles végétales sont très intéressantes pour apporter ces acides gras. Vous gagnerez à les intégrer dans votre alimentation quotidienne.

Il s’agit d’une fausse idée de restreindre les graisses pour perdre du poids. La prise de poids ne provient pas des graisses mais des sucres. De bonnes huiles végétales, pressés à froid et biologique, favorisent le bon fonctionnement du système digestif et donc un équilibre de poids. En les sélectionnant judicieusement, elles peuvent même faire perdre du poids.

Pour les oméga 3, les huiles à favoriser sont l’huile de colza et l’huile de lin.

Miam-ô-fruit

Comme mentionné précédemment, vous avez tout à gagner à intégrer des huiles végétales dans votre quotidien. Je vous partage mon astuce. Je les intègre dans mes petits déjeuners par le miam-ô-fruit. De nombreux sites vous donneront la recette.

Sur la base d’une banane écrasée et de jus de citron, on fait une salade de fruits avec des fruits de saison. On y ajoute des huiles végétales et des graines.

En adoptant ce petit déjeuner, il est simple d’apporter des huiles végétales tous les jours. On peut même ajouter des amandes, noix ou noisettes qui apportent aussi leur acides gras.

Personnellement, c’est le seul moment de la journée où j’arrive à consommer des fruits. Associés avec d’autres aliments, je les digère mal et en milieu d’après-midi, je ne penses pas à manger.

Rédigé par

Laëtitia Augé

A travers ce blog, je souhaite partager une vision plus bienveillante de soi et aider les personnes à sortir de ces combats menés contre elles-mêmes avec violence et culpabilité. Je diffuse des informations et mes expériences pour que chacun reprenne son pouvoir.