Dans ce podcast, je souhaite vous décrire le coaching et comment entrer dans une démarche de développement personnel. Vous allez commencer à utiliser l’application e-coaching et cheminer vers des objectifs. Voilà comment vous pouvez avancer.

Qu’est-ce que le coaching ?

On peut comparer le coaching de vie au coaching sportif. On part d’un état initial connu ; le sportif connaît son niveau actuel et les résultats qu’il a déjà obtenu et qu’il estime pouvoir toujours atteindre. Puis, on cible une progression ; augmenter son score en kilomètres parcourus, en temps etc. Ce choix doit être censé, on choisit une progression réaliste et atteignable. Si nécessaire, on passe par des étapes intermédiaires avant d’atteindre la progression visée. Vous allez donc viser un objectif de progression et commencer un entraînement pour l’atteindre.

Représentons cela par un schéma.

Prenez une feuille de papier et dessinez 2 cercles l’un dans l’autre. Un 1er cercle qui prend la majorité de la feuille mais laissant un peu d’espace en dehors de ce cercle pour y écrire des éléments. Dans ce cercle, ajouter le 2e cercle moitié moins grand. Vous obtenez 3 espaces : l’intérieur du petit cercle, le grand cercle (plus précisément l’anneau d’espace entre les 2 cercles) et l’espace en dehors de ces 2 cercles.

Le petit cercle représente votre zone de confort ; ce que vous connaissez, maîtrisez avec un bon niveau d’aisance. Vous y êtes en sécurité et plutôt paisible. Agir dans ce cercle vous demande peu d’effort. Pour le sportif, cela représente son niveau actuel, le score qu’il sait atteindre aisément. Pour votre cas, il va s’agir des situations dans lesquelles tout se passe bien, vous êtes en confiance dans un environnement connu, entouré de personnes connues, avec des habitudes et comportements connues voire automatiques.

En dehors de ce petit cercle, vous avez votre zone d’inconfort découpée en 2 parties. Dans l’anneau du grand cercle qui entoure le petit cercle, vous avez une partie d’inconfort qui est tolérable. Pour le sportif, cela représente les scores qu’il peut atteindre s’il fournit plus d’efforts. Il s’agit des situations plus stressantes, en partie inconnue qui vont déranger nos habitudes et provoquer des sensations inconfortables. Dans cette zone, on reste dans une limite abordable et vivable pour soi.

Et vous l’aurez compris, dans l’espace en dehors des cercles, vous avez la zone d’inconfort intolérable. Le niveau de stress et d’effort est tel que l’on ne peut l’atteindre sans risquer de nous blesser ou nous porter préjudice.

Vos objectifs

Face à vos objectifs, je vous invite à identifier clairement ces 3 zones. Où, quand, comment vous êtes dans votre zone de confort ? A quel moment ou quels éléments vont vous faire basculer en zone d’inconfort ? Quoi, comment vous différencier l’inconfort tolérable de l’intolérable ? Placez les détails dans chacune des 3 zones.

Maintenant, où placez-vous votre objectif ? Selon vous, il se trouve dans la zone de confort ou dans la zone d’inconfort ? Tolérable ou intolérable ?

Si vous le mettez dans votre zone de confort, votre objectif est facile voire pratiquement atteint. Il vous suffit d’agir en toute tranquillité pour l’atteindre. Malgré cela, si vous êtes lent ou procrastinez, il y a sûrement des éléments du tableau dont vous n’avez pas encore pris conscience et qui vous freine.

Si vous placez votre objectif en zone d’inconfort tolérable, cela me semble plutôt cohérent. En zone d’inconfort intolérable, je vous invite à réfléchir à un objectif intermédiaire en zone tolérable.

Maintenant, parlons de l’entraînement.

Vous connaissez votre point de départ, ce que vous pouvez faire, ce qui est confortable pour vous et ce qui ne l’est pas. Vous avez aussi choisi un objectif accessible, sûrement dans votre zone d’inconfort tolérable.

Le sportif va effectuer des exercices physiques de sa zone de confort et une partie de sa zone d’inconfort tolérable. A force d’exercices, ce point inconfort va passer dans la zone de confort. Petit à petit, sa zone de confort va grandir pour empiéter sur sa zone d’inconfort tolérable. Aussi, des éléments d’inconfort intolérable pourra basculer dans le tolérable. Deux points d’attention sur le sujet :

  • bien jauger la part d’inconfort pour tenir et éviter les blessures
  • s’octroyer des pauses si l’inconfort est élevé pour se ressourcer

Pour vous, il s’agit aussi :

  • d’agir dans des situations ou circonstances dans votre zone d’inconfort ou partiellement en inconfort
  • d’agir régulièrement à travers d’habitudes ; c’est souvent plus efficace
  • de correctement jauger les efforts pour garder votre motivation et ne pas vous porter atteinte
  • si nécessaire, pensez à faire des pauses pour vous ressourcer
  • votre zone de confort augmentera en empiétant sur votre zone d’inconfort tolérable

Comment ?

Vous allez vous préparer pour faire face aux éventuels imprévus.

Par l’agissement, vous allez vous confronter à la réalité ; vous allez découvrir des risques, que vous imaginiez, s’avérer inexistants ou moins conséquents ; vous allez apprendre à les gérer et tester des parades. En somme, vous allez progresser. Aussi, de ces expériences peuvent aboutir à de nouvelles idées ; votre perception va évoluer.

Un point important que je détaillerai sûrement dans d’autres podcasts : vous devez prendre en compte les éléments sur d’autres domaines pour favoriser votre réussite ou au moins ne pas la freiner. On parle d’écologie en coaching. Comme le programme sportif, les exercices physiques seraient facilité par de bons choix alimentaires. Votre entourage est important et s’il s’oppose à vos choix, incluez des actions pour calmer les conflits, les convaincre ou trouver des terrains d’entente. Pensez aussi à l’organisation de votre temps, de vos espaces et de votre état général.

Pour finir, je comprends que, pour certains, ce type de démarche peut sembler laborieux. Comme en sport, plus vous pratiquez, plus cela devient facile, voire même plaisant. Aussi, à rester constamment en zone de confort, vous réduisez votre force à affronter le changement.

Merci de m’avoir écouté et à bientôt.

Rédigé par

Laëtitia Augé

A travers ce blog, je souhaite partager une vision plus bienveillante de soi et aider les personnes à sortir de ces combats menés contre elles-mêmes avec violence et culpabilité. Je diffuse des informations et mes expériences pour que chacun reprenne son pouvoir.